> Retour

 


Un gratin de pâte pour dépanner, une brique de soupe, une pizza au chorizo et des raviolis 3 fromages ! 

Ces produits que vous achetez sont déjà cuisinés et préparés. Il ne vous reste plus qu’à les faire réchauffer !

On vous parle de gain de temps, de saveur, de variété.

et on vous ensorcelle avec des packagings de couleur.

Mais est-ce réellement bon pour la santé ? 


 

Les raisons qui font que vous allez craquer pour ces produits :

 

  • Le manque d’idées. Vous ne savez plus quoi faire à manger !
  • Le manque de temps : réchauffer un plat tout prêt est pour vous une bonne solution…
  • Le côté pratique : vous vivez seul et vous appréciez les conditionnements individuels.
  • Pas besoin non plus de faire la vaisselle. Vous mettez le produit au micro-onde et vous jetez l’emballage !
  • Le manque de pratique : vous n’aimez pas et/ou vous ne savez pas cuisiner.
  • Le choix variéentrées, tartes, pizzas et autres feuilletés,
  • petits plats « à la française » (ratatouille, cassoulet…) ou plus exotiques (mexicains, indiens ou chinois…).

 

 

Les inconvénients : 

 

  • Le coût : ces produits sont généralement bien plus chers !
  • Le manque d’informations. Vous ne savez pas comment ils sont préparés et donc, vous ne savez pas vraiment ce que vous mangez.
  • La quantité : 1 box contient environ 300 g de produit. C’est trop pour certain et pas assez pour d’autres !
  • La qualité nutritionnelle. C’est ce dont sur quoi la diététicienne va justement vous parler ci-dessous :

 

 

Ces produits sont globalement :

 

Riches en sel : 

  • On appelle « sel caché » la teneur en sel qui est ajoutée pendant la fabrication du produit.
  • Pour en limiter votre consommation, comparez les teneurs en sel des produit indiquées sur les étiquettes, sur les emballages.
  • Choisissez les produits les moins salés.
  • Par exemple, si vous consommez 300 g d’un produit, soit la barquette entière, qui contient 1.5g de sel pour 100 g de produit, vous absorberez 4.5 g de sel, soit quasiment la consommation de 5 à 6 g de sel maximum recommandés par jour.
  • La diététicienne rappelle qu’une consommation trop importante de sel a des effets négatifs sur la santé car elle entraîne une augmentation de la tension artérielle et à terme des risques de maladies cardio-vasculaires. Le sel peut aussi aggraver certains problèmes de santé comme la rétention d’eau et l’ostéoporose.

 

Riches en matières grasses :

  • Choisissez les produits les moins gras.
  • Pour cela, évitez ceux à base de fromage par exemple.
  • Vous pouvez connaître le contenu en graisses (ou lipides) d’un aliment en consultant son étiquette.
  • Ainsi un plat comportant plus de 10 % de graisses (10 g de graisses pour 100 g de produit) est considéré comme gras.
  • Par exemple, si vous consommez 300 g d’un produit, soit la barquette entière, qui contient 15 g de graisses pour 100 g de produit, vous absorberez 45 g de graisse, soit quasiment 4 à 5 cuillères à soupe d’huile, sachant que la diététicienne vous recommande généralement 2 cuillères à soupe maximum par repas. 

 

Riches en additifs et en conservateurs.

  • Ce sont des substances pas habituellement présentes dans les aliments.
  • Elles sont ajoutés aux denrées dans un but technologique au stade de la fabrication, de la transformation, de la préparation,
  • du conditionnement, du transport , etc. Elles se retrouvent donc dans la composition du produit fini.
  • Un additif n’est autorisé en alimentation humaine que s’il ne fait pas courir de risque au consommateur, aux doses utilisées.
  • Mais la preuve de leur innocuité ne suffit pas.
  • Par précaution, on achète des plats qui ne renferment pas plus de 3 additifs E.

 

Souvent riches en sucre aussi !

La diététicienne trouve important de vous rappeler que 75 à 80 % du sucre ingéré provient des aliments transformés.

Ainsi, on en trouve non seulement dans les produits sucrés mais aussi dans les charcuteries, les pizzas, les bouillons en cubes, les sauces, les soupes, etc. 

 

 

 

 

Retrouvez un article intéressant :